Atelier de Kinshasa : la CEEAC et la Gestion des eaux partagées en Afrique Centrale

Atelier de Kinshasa-CEEAV-GIREA l’instar d’autres  Communautés Economiques Régionales telles que la SADC en Afrique Australe et la CEDEAO en Afrique de l’Ouest, la CEEAC est déterminée à doter l’Afrique Centrale des Instruments   Juridiques pour la Gestion des eaux.

En effet, l’accès à l’eau potable constitue une grande préoccupation pour toute nation qui se respecte et qui a le souci de la santé de sa population. Voyant qu’en Afrique Centrale certaines populations, hommes, femmes et enfants, manquent encore en nos jours d’eau potable ; la CEEAC a mis en place la stratégie de la GIRE (Gestion Intégrée des Ressources en Eau). Ainsi, après l’adoption par les Chefs d’Etat des pays de l’Afrique Centrale de la politique de l’eau en 2009, les mêmes Chefs d’Etat ont doté la Sous région de plan d’action Régional de Gestion Intégrée des ressources en Eau de l’Afrique Centrale en sigle PARGIRE-AC  en 2015.

Lire la suite...

Retombée de son assemblée générale à Libreville : le REPONGAC s’affirme en Afrique Centrale comme le rassembleur de la société civile.

ag-repongac-2015-gabonPour mieux jouer son rôle de leadership des Organisations de la société civile en Afrique Centrale, le REPONGAC « réseau des plates-formes nationales d’ONG de l’Afrique Centrale » s’est doté d’un code de bonne conduite et a revu son statut pour s’ouvrir aux organisations de la région désirant devenir membres « Associés ». C’est au cours de son Assemblée générale tenue au Foyer de la Charité de Libreville au Gabon que toutes ces décisions ont été prises.

Lire la suite...

REPONGAC a organisé du 19 au 20 Janvier 2016 à Kinshasa un atelier sur la fin de l’Accord de Cotonou : Réflexion sur l’après 2020

FIN DE apeLe Réseau des plates-formes nationales d’ONG d’Afrique Centrale (REPONGAC) a organisé, du 19 au 20 janvier à Kinshasa, un atelier sur le thème «la fin de l’Accord de Cotonou : réflexion sur l’après 2020».

Durant ces deux jours, le REPONGAC a fait intervenir des experts qui ont expliqué l’état d’avancement des négociations de l’APE de l’Afrique Centrale et une analyse critique  de ces accords de partenariats pour les populations de l’Afrique Centrale. Les mêmes experts ont abordé les questions de l’accord de Cotonou, ses caractéristiques et les réflexions quant à l’avenir de cet accord après 2020.

Lire la suite...